L’information n’est plus l’apanage d’autorités établies … share
back to to

L'information n'est plus l'apanage d'autorités établies ...

28 octobre 2011

Dans ce débat, il manque l’acteur principal : l’utilisateur. Pendant que l’on s’étripe de savoir ce qui est bien ou pas sur le web, ce qui pourrait être dans le meilleur des mondes, les gens s’en servent, donnent un sens à ce qu’ils y font, y trouvent un progrès pour eux mêmes.

C’est un grand classique. On cherche des usages, on fabrique des constructions parfaitement virtuelles en négligeant l’essentiel. Il "suffit" d’observer ce qui se passe, ce que font les gens, faire un vrai travail ethnologique. On y découvrira alors que les gens savent faire la part des choses et ont trouvé pour eux même un progrès. Diversité des sources, capacité à interagir et discuter, opportunité de contribuer et de participer.

L’information n’est plus l’apanage d’autorités établies. Nous ne sommes plus à l’ère des médias de masse mais des masses de média. La démocratisation des média a eu lieu. Elle n’est plus à faire. Alors certes, c’est le propre des institutions de se défendre plutôt que de s’adapter. Elles ont tort.

C’est donc un faux débat. La société a déjà évoluée. Mieux informer, c’est plus que possible, c’est déjà le cas, au sens des utilisateurs en tous les cas.
 

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email