L’innovation éducative : une question cognitive share
back to to

L'innovation éducative : une question cognitive

17 janvier 2013

Depuis ses origines, l’enseignement n’a pas beaucoup évolué. Or, jusqu’à présent nous ne savons ni comment on apprend ni comment permettre aux élèves de mieux apprendre.

Les professeurs savent réfléchir sur les contenus qu’ils veulent que les élèves apprennent et comprennent, mais pas sur comment développer les capacités cognitives nécessaires pour atteindre ces objectifs. 

L’innovation éducative en ligne, comme le propose par exemple les Cours en ligne massivement ouverts (Mooc), s’appuie sur l’évaluation et la personnalisation permanente de l’apprentissage.

Alors que les notes mesurent ce que l’élève a appris, l’évaluation itérative mesure la manière dont le système permet à l’élève d’apprendre, ce qui permet de l’améliorer en continue.

La force de ces systèmes est de nous éclairer sur la façon même dont on apprend. La révolution technologique dans l’éducation n’est ni technologique ni éducative, elle est avant tout cognitive. Et c’est en cela qu’elle bouleverse l’éducation comme on l’a toujours conçue.  

Certes, le numérique n’est pas adapté à toutes les formes d’apprentissages : il valorise certaines formes sur d’autres, les élèves les plus autonomes, les enseignements dont les acquis peuvent être validés par des exercices simples et progressifs et ceux qu’on peut le plus facilement mesurer. Ce qui ne représente pas toute la palette éducative.

Mais si elles nous permettent d’apprendre mieux avec moins d’efforts, elles risquent bien de tout emporter sur leur passage, même la salle de classe traditionnelle.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email