L’instituteur numérique, c’est pour bientôt ? share
back to to

L'instituteur numérique, c'est pour bientôt ?

18 avril 2013

Les technologies éducatives rendront-elles la présence en classe inutile ? C’est le thème d’un billet du blog de Café McMullen, hébergé sur le Huffington Post. L’auteure est la fondatrice du Fernando Pullum Community Arts Center, organisme proposant des classes d’art gratuites aux enfants de tout âge à Los Angeles.

S’il est indéniable que les nouvelles technologies bénéficient aux enfants dans leur apprentissage, peuvent-elles remplacer l’école pour les enfants qui en sont privés ? Probablement pas, mais elles apportent un soutien alternatif précieux. Selon l’auteure, certaines expériences vont dans ce sens – et notamment celle consistant à fournir des tablettes numériques à des enfants défavorisés d’Ethiopie : presque tous sont parvenus à apprendre à lire et écrire tout seul grâce à ce support.

Cependant, et c’est le cœur de la thèse de Café McMullen, un apprentissage numérique ne peut faire l’économie d’un processus de socialisation. Les élèves en classe ne découvrent pas uniquement des matières scolaires mais aussi les interactions nécessaires à leur intégration à la société. Les cours sont donc une étape nécessaire pour développer des qualités humaines comme la patience, l’ouverture, la tolérance et l’empathie.

Mais si l’avenir était quelque part entre ces deux visions, dans des systèmes hybrides entre cours à l’école et cours en ligne ?  

Retrouvez le billet de blog de Café McMullen ici !

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email