L’objet connecté et le Big Data changeront nos méthodes de consommation. share
back to to

L'objet connecté et le Big Data changeront nos méthodes de consommation.

12 mars 2014

2014 est indubitablement l’année des objets connectés. Quand certains y voient une forme d’abrogation totale de la confidentialité des données personnelles, d’autres prédisent un développement des critères de sélections de l’achat en ligne et une évolution de nos objets du quotidien

Demain, les capteurs seront partout. Le big data aussi.

Oral B présentait lors du MWC 2014 sa brosse à dent connectée via le système Bluetooth. L’objet est connecté à votre smartphone et vous aide à identifier les zones que vous avez tendance à négliger. La croissance des objets connectés n’est pas seulement due la baisse du coût des capteurs ultra sophistiqués. C’est aussi grâce à la baisse du coût de stockage des données. Le Big Data est devenu un business modèle à part entière et certaines entreprises souhaitent dorénavant se positionner sur de la récolte de données afin de faire évoluer leur approche et analyse comportementale des besoins consommateurs.

La prochaine étape sera de définir le cycle de vie des produits connectés de notre quotidien.

Le futur du e-commerce bouleversé par le shopping personnalisé.

Jesse Baker fait la promotion d’une nouvelle utilisation du Big Data à travers l’idée que le consommateur pourrait prochainement acheter un produit en ligne en fonction de nouvelles variables. Le client aurait la possibilité de sélectionner un produit en ligne sur des critères comme le pays d’origine du produit, les méthodes de transformation utilisées ou encore le mode de transport. D’ailleurs, le site Etsy-style propose déjà ce mode d’achat en détaillant différents critères de provenance des produits vendus en ligne.

Après l’utilisation du Big Data dans les méthodes de consommation, voici la récolte de données sur les processus et moyens de productions. Ce qui illustre les tendances du « made in » avec l’appui de données concrètes basées sur des critères bien définis. L’ouverture et la transparence des entreprises sur les données relatives aux méthodes de production utilisées est un moyen de construire une confiance et une nouvelle approche de la responsabilité sociale des entreprises pour les consommateurs.

 

 

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email