L’open data dans le débat de la primaire socialiste share
back to to

L'open data dans le débat de la primaire socialiste

12 octobre 2011

Et l’opendata de s’inscrire dans le débat de la primaire socialiste … On vous avait déjà parlé, à deux reprises, des débats 100% numérique du Parti socialiste – et, plus précisément, du programme de Martine Aubry sur la question. On vous avait également parlé du basculement en mode opendata du conseil général de Saône-et-Loire, dont Arnaud Montebourg est président.

Cette fois, c’est dans les débats tout ce qu’il y a de plus centraux du parti, et en l’occurence dans la lettre adressée par Arnaud Montebourg à François Hollande et Martine Aubry que l’opendata pointe le bout de son nez. 

A la page 3 de ce document, rendu public mardi 11 octobre par le site internet de Libération, Arnaud Montebourg demande en effet aux deux prétendants à l’investiture socialiste de prendre position sur sa « proposition » de VIè République … dans laquelle il place, comme élément essentiel : 

« La libération des données publiques dans les collectivités locales et dans l’Etat (open data) ».

On lira évidemment attentivement les réponses, pour voir si les deux candidats s’aventurent sur le sujet. Signe des temps et du degré de « sexitude » actuel de l’opendata, Arnaud Montebourg a également usé de l’expression dans une formule nettement plus taillée pour les fameuses  « petites phrases » politiques. 

A Libération, parlant de sa démarche d’écriture aux deux candidats, il a en effet assuré 

« C’est l’open data des accords politiques ».

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email