L'utilisateur retrouve le pouvoir !

28 octobre 2011

Lors de l’acquisition de notre nouvel ordinateur familial, j’expliquai à ma fille comment récupérer ses emails sur l’application de messagerie locale. Celle-ci, qui utilisait un webmail, me demanda : « Pour quoi faire ? ». Je lui expliquai qu’ainsi elle aurait tous ses messages en local, mais elle de me  reposer la question: « Pour quoi faire ? ». Je du admettre que je n’avais pas la réponse et que mon attitude était celle de l’ancien temps c’est-à-dire quand une connexion internet n’était pas une chose si évidente ni si permanente.

Aujourd’hui
, je travaille dans une entreprise qui n’utilise que des applications en cloud : messagerie, gestion de projet, CRM, facturation, etc.. Nous pouvons piloter notre entreprise à l’aide d’une simple tablette, et tout ceci pour un coût très modique.

Lors d’un récent programme de formation, je constatai que 10 sociétés présentes distribuaient une application de CRM en cloud, et pourtant aucune d’entre elles n’était concurrente. Chacune s’adressait à un métier et un marché différent.

Que dire de ces trois anecdotes ?
Elles illustrent ce qui forme la véritable révolution du cloud computing: l’utilisateur, enfin affranchi de la barrière technologique et des contraintes d’infrastructure, retrouve enfin le pouvoir de décider de ses applications.
 

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email