Mais au fait, pourquoi prend-on des selfies ? share
back to to

Mais au fait, pourquoi prend-on des selfies ?

6 juillet 2015

En 2015, au moins 300 millions de selfies ont été postés sur Instagram. Le terme et la pratique sont devenus si courants que l’on en oublierait presque pourquoi ils sont aussi répandus. The Next Web revient sur les raisons très psychologiques d’un tel succès.

La raison est à chercher, selon le psychologue Terri Apter, du côté du très ancien processus de représentation de soi :  

« Ceux qui avaient autrefois accès à des portraits d’eux-mêmes étaient tout aussi prompts à s’en servir. Grâce à cela, ils pouvaient contrôler l’image qu’ils renvoyaient et, bien sûr, affirmer ainsi leur importance ou leur statut social. »

Définissant son auteur tel qu’il se rêve ou tel qu’il est, le selfie plaît aussi car notre cerveau est « programmé » pour apprécier les visages humains. Sur Instagram, l’observation scientifique se confirme, puisque les photos qui en contiennent recueillent 38% plus de likes et 32% plus de commentaires que les autres.

 Et on n’est pas près de voir le phénomène diminuer, puisque maintenant, les selfies pourraient devenir un outil de paiement et jouer un rôle crucial dans la prochaine élection présidentielle américaine.

Plus d’explications avec l’article de The Next Web.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email