Sur les marchés, Facebook supplante désormais General Electric share
back to to

Sur les marchés, Facebook supplante désormais General Electric

21 juillet 2015

Facebook, plus puissant que General Electric ? Selon les lois du marché, le cap a été franchi par le géant du numérique. Explications avec Quartz.

Le 20 juillet 2015 aura marqué une rupture, symbolique s’il en est : la valeur de Facebook sur les marchés financiers a supplanté celle de General Electric.

 

Avec une valeur estimée à 275 milliards de dollars, l’entreprise de Mark Zuckerberg dépasse son aînée, créée en 1892 par Thomas Edison, et dont la valeur est actuellement évaluée à 273 milliards de dollars.

Mais si Facebook emploie 9 200 employés, pour un chiffre d’affaire (CA) de 12,5 milliards de dollars, le géant de l’énergie compte quant à lui 300 000 employés, pour un CA de… 149 milliards de dollars, tempère Quartz.

Si la forte croissance enregistrée dès ses débuts par le réseau social de Mark Zuckerberg laisse présager à de nombreux commentateurs sa durabilité dans le paysage économique, il ne faudrait donc pas y voir, selon Quartz, le signe annonciateur du déclin des industries non-numériques. General Electric est en effet présente sur le marché depuis plus d’un siècle.

Plus d’informations avec Quartz.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email