Mixaerospace : les petits aéronefs du futur share
back to to

Mixaerospace : les petits aéronefs du futur

13 décembre 2013

Les Américains adorent parler de « voiture volante », mais Gary Chorostecki préfère modestement le terme ADAV, pour « aéronef à décollage et atterissage vertical ». Dans une interview accordée à Usbek et Rica, l’entrepreneur français se dit convaincu qu’aux environs de 2040, chaque famille possédera son propre ADAV. En attendant, il s’attache à mettre le sien au point. Zoom sur un engin hors-normes qui, avec le jet-pack, pourrait demain coloniser le ciel de nos villes.

L’ADAV ressemble à une voiture, mais il se pilote comme un hélicoptère et dépend de la même législation. Ses missions, dans un premier temps : récupérer des blessés et distribuer des médicaments dans des zones sinistrées, ou tout simplement embarquer entre trois et huit touristes.

 

Celui sur lequel Gary Chorostecki travaille est un véhicule hybride à trois roues, propulsé par trois hélices et équipé d’un système d’intelligence robotique embarquée. L’engin innove aussi par sa grande propreté : il sera 100% électrique et tous ses composants seront entièrement recyclables, assure l’entrepreneur. Et ce n’est pas tout :

« Nous souhaitons, à terme, pouvoir alimenter l’aile volante avec du jatropha, une plante qui a déjà été utilisée avec succès comme agrocarburant. Surtout, notre ADAV devrait être le premier dont le module de propulsion peut se détacher et se recliper au module principal, selon les besoins de déplacement. Ce véhicule est aussi autonome, pilotable à distance comme en drone en cas de besoin. »

Mixaerospace, la société de Gary Chorostecki, nous prépare cette petite merveille dans un horizon de trois à quatre ans, avec les premiers prototypes opérationnels « d’ici un an ».

Pour en savoir plus sur le projet, son financement, la vision de son créateur et sur un autre mystérieux véhicule du futur à venir, c’est par ici, sur le site d’Usbek et Rica !

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email