Le monde en 2015, observé depuis Wikipedia

29 décembre 2015

Séries, films, hommes politiques et stars locales… Qu’est-ce qui a le plus intéressé les wikinautes ? Un récent classement dresse le top des pages les plus consultées de l’encyclopédie en 2015 – et met au jour les grands centres d’intérêt à l’échelle mondiale ainsi que certaines particularités nationales. 

En 2012, l’ingénieur suédois Johann Gunnarson avait livré les étonnants résultats des plus grands succès d’audience de l’encyclopédie en ligne Wikipedia par aire linguistique. En France, c’était la page « houx crênelé » qui avait a priori le plus passionné les Français – Gunnarson avait ensuite expliqué qu’une majeure partie du trafic était due à des robots, faussant ainsi l’analyse.


Si les chiffres doivent donc être interprétés avec prudence, le classement de 2015 vient d’être mis en ligne et dessine, selon la Wikimedia Foundation, un panorama bien réel des préoccupations mondiales.

Un miroir de la mondialisation des conflits… et des succès de l’année

La progression la plus fulgurante du classement, à échelle mondiale, est sans conteste liée aux actualités tragiques qui ont marqué l’année 2015 : la page de l’organisation Etat Islamique est l’une des plus consultées, toutes langues confondues. Sur le Wikipedia en anglais, elle atteint la troisième position, quand elle est 4e côté français et 5e côté italien.

L’influence des Etats-Unis, première puissance mondiale, s’exprime aussi dans les classements : la page du pays se retrouve dans plusieurs top 10 (classement en anglais, en espagnol, en allemand, en néerlandais ou en suédois).

Et les productions américaines à succès ne sont pas en reste. Star Wars est ainsi l’une des apparitions les plus fréquentes sur l’ensemble des listes et atteint même le 6e rang au Japon. En revanche, la série Game of Thrones intéresse surtout l’Europe, où sa page Wikipedia obtient la première place en Italie, la deuxième en France et la 3e en Russie et en Allemagne.

Si chaque aire linguistique se passionne pour sa propre histoire ou celle de ses dirigeants, l’intérêt porté aux grandes entreprises du numérique s’observe dans tous les classements – même si Wikipedia attribue pour partie ce résultat au fait que de nombreux internautes chercheraient à se connecter à leurs réseaux sociaux favoris en tapant leur nom sur les moteurs de recherches (dont les premiers résultats sont souvent des pages de l’encyclopédie).

Des particularités nationales plus ou moins insoupçonnées

Qu’est-ce qui distingue donc les différentes aires linguistiques si nous partageons tant de centres d’intérêts ? Les enjeux de politique nationale restent révélateurs : le classement en chinois voit notamment les protestations de Tien AnMen ou la guerre de Corée parmi les centres d’intérêts des wikinautes sinophones.

En langue grecque, les questions d’immigration du pays et de politique européenne talonnent les pages des principaux hommes politiques du pays – Yánis Varoufákis étant en tête du classement.

Dans un registre moins politique, l’intérêt pour les mangas du Wikipedia en japonais ne trouve son pareil dans aucun autre classement : on en trouve 6 références sur 10, parmi lesquelles ダンジョンに出会いを求めるのは間違っているだろうか, série dont le titre peut se traduire par « Est-ce un tort de chercher des rencontres romantiques dans un donjon ? ».

En Chine, au Viet-Nam et en Corée du Sud, l’émission de divertissement Running-Man passionne les foules (voir vidéo ci-dessus) quand c’est la série Suleiman le magnifique qui permet à de nombreuses pages historiques liées au sultan de remonter en turc, en polonais ou en arabe.

Les classements permettent aussi de découvrir des passions plus locales, comme celle des Polonais pour le rappeur-catcheur Popek (5e du classement), des Chinois pour les actrices pornographiques japonaises (4e du classement sinophone) ou des Iraniens pour l’actrice pornographique américaine Alexis Texas (3e page la plus consultée selon le classement).

Côté francophone, Victor Hugo devance – pour l’instant – les pages de Louane (18e) et de Kendji Girac (64e). Le succès de la liste des épisodes de Naruto reste, quant à lui, un mystère.

 

 

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email