Mondial 2014 : un jeune paraplégique devrait donner le coup d’envoi grâce à un exosquelette share
back to to

Mondial 2014 : un jeune paraplégique devrait donner le coup d'envoi grâce à un exosquelette

3 mars 2014

Grâce à l’association de la robotique et des neurosciences, un jeune paraplégique devrait pouvoir contrôler un exosquelette et donner le coup d’envoi de la coupe du monde de football 2014. C’est ce que nous rapporte le journal l’Equipe dans un article publié le 27 février dernier. Un geste d’une portée symbolique forte, qui met en lumière un défi scientifique aussi bien qu’un challenge commercial.

Si la FIFA n’a pas encore confirmé l’événement, une dizaine d’enfants paralysés des membres inférieurs, et qui font partie du projet Walk Again, s’entraîne déjà à maîtriser le dispositif. Equipé d’un casque d’électrodes « qui mesure l’activité électrique des neurones et transmet l’information », l’un d’eux devrait se lever de son fauteuil grâce à un exosquelette et frapper dans le ballon pour donner le coup d’envoi de la compétition.

Déjà utilisé dans le secteur militaire pour décupler la force des soldats, ce type d’appareillage pourrait également équiper la vingtaine de millions d’handicapés que comptent les pays occidentaux, affirme Nicolas Simon, le cofondateur de Wandercraft, une start-up française spécialisée dans les exosquelettes.

Pour Miguel Nicolelis, docteur en neurosciences et porte-parole de l’événement, il s’agit avant tout de « stimuler l’imagination du monde ». Et de l’imagination à la réalisation, il n’y a qu’un pas, puisque l’on parle déjà d’une commercialisation des exosquelette d’ici 2016.

Pour lire l’intégralité de l’article sur le site de l’Equipe, c’est ici.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email