« Multivote » : comment Bordeaux, cité digitale se met à l’écoute des habitants share
back to to

"Multivote" : comment Bordeaux, cité digitale se met à l'écoute des habitants

13 octobre 2014

A l’occasion de la semaine digitale qui a démarré aujourd’hui à Bordeaux, la ville s’est associée avec une start-up locale pour connaître le profil numérique de ses administrés. Une consultation basée sur série de questions, sous forme de « test de personnalité » permet de savoir qui sont les internautes bordelais et quelles sont leurs connaissances et pratiques du web. L’objectif : mieux calibrer les services numériques de la Belle endormie.

Citoyens, usagers et utilisateurs sont de plus en sollicités pour évaluer des services ou consultés pour donner leur avis sur des politiques publiques via une multitude d’applications ou de plateformes. Problème : la plupart d’entre elles ne donnent aucune garantie sur la protection des données, ni d’accès aux résultats. Multivote, une plateforme centralisée de consultations, propose non seulement l’accès aux statistiques mais aussi le contrôle total de sa vie privée et de ses données. Son fondateur et président, Xavier Juredieu, la décrit comme « un mélange entre TNS Sofres et Facebook ».

C’est cette plateforme interactive que La ville de Bordeaux a choisi pour lancer une grande consultation. Le but : connaître le profil numérique de ses citoyens. La première étape du test a permis de définir quel type d’internautes sont les bordelais parmi 6 profil-types prédéterminés, puis dix questions plus techniques ont défini leurs usages des outils du web pour affiner les profils.

Ces informations ont pour but d’aider la ville à évaluer l’utilisation et les connaissances d’internet des bordelais. La ville a, par ailleurs, lancé une autre série de consultations sur l’usage du numérique dans la ville, pour connaître par exemple ce que les bordelais pensent des services en ligne de la municipalité et comment il les utilisent, ou en savoir plus sur leur utilisation des outils numériques à l’école.

Entreprises, collectivités locales, institutions, médias et individus peuvent ainsi lancer une consultation ouverte ou fermée afin de créer des baromètres, des enquêtes d’opinion ou animer des débats. Du côté des sondés, Multivote permet d’accéder aux résultats et aux données en direct, interagir via des commentaires. Le plus pour les votants, c’est la gamification du processus : récompensés par des points cumulables, les sondés peuvent, à force de participation, gagner en popularité jusqu’à devenir des leaders d’opinion.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email