Népal : une carte crowdsourcée pour sauver des vies share
back to to

Népal : une carte crowdsourcée pour sauver des vies

1 mai 2015
Depuis la catastrophe humanitaire du 25 avril dernier, des milliers d’internautes se relaient pour créer les cartes nécessaires aux secours pour rejoindre les victimes. Dans un pays où toutes les routes ont été détruites, cette aide, nouvelle, est essentielle. Explications avec un article de FastCoExist.
 
72 heures seulement après le séisme qui a causé la mort de plus de 5 000 personnes, les membres de l’Humanitarian OpenStreetMap avaient déjà cartographié plus de 100 000 immeubles. A l’aide d’images satellites des dégâts et d’Open Street Map – une sorte de Wikipédia cartographique – ils actualisent sans cesse les lieux d’habitation, les pharmacies ou les points d’eau à destination des secours comme des victimes.
 
L’urgence de la situation et l’importance de transmettre de telles informations impliquent de recruter de nouveaux volontaires, explique Blake Girardot, coordinateur de l’action humanitaire en ligne :
« Si vous savez utiliser un ordinateur et une souris, vous pouvez littéralement sauver des vies après 45 minutes de formation (…) Cela compte énormément (…) : en 20 clics, c’est trois immeubles dont les secours ignorent tout et dont ils ne trouvaient pas l’accès qui sont soudainement rendus visibles sur la carte »
Vérifiées et complétées par des utilisateurs plus expérimentés du service, les cartes crowdsourcées sont ensuite directement transmises à des organismes comme la Croix Rouge.
 
Pour en savoir plus sur la démarche de l’Humanitarian OpenStreetMap Team, c’est ici.
Et pour participer, par .

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email