E-mails, réseaux sociaux… : c’est prouvé, les notifications nuisent à notre concentration share
back to to

E-mails, réseaux sociaux... : c'est prouvé, les notifications nuisent à notre concentration

11 août 2015

Une récente étude, relayée par Co.Exist, le prouve : une notification, même non consultée, suffit à nous faire perdre le fil de notre pensée.

Emails, appels, SMS, alertes média… Les notifications ont envahi nos smartphones et notre quotidien. Il n’est aujourd’hui pas rare d’en recevoir plusieurs dizaines par jour : en moyenne, les utilisateurs de smartphone accèdent à plus de 26 applications distinctes par mois. Mais à quel prix ?

Face au développement des applications et donc des notifications, notre attention en pâtit.

« Même si les notifications sont brèves, elles ont tendance à nous faire penser à autre chose et in fine à nous déconcentrer totalement, ce qui nuit à notre efficacité. Nous avons démontré que les notifications des téléphones perturbent la productivité lors d’une activité qui demande de la concentration, et ce même lorsque le téléphone n’est pas consulté », précise les auteurs de l’étude.

Le marché tout juste naissant des montres connectées ne devrait pas arranger la situation…

Pour en savoir plus sur cette étude, c’est par .

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email