Nous avons autant peur de l’échec que de la réussite ! share
back to to

Nous avons autant peur de l'échec que de la réussite !

6 novembre 2012

En 1995, le banquier à qui j’expliquais que nous allions faire du web me déconseilla vivement cette activité, m’enjoignant à faire du minitel. En 2001, alors que tout allait très bien pour nous, un de ses confrères appliqua avec regret la directive de son siège de nous jeter dehors, comme tous ses clients en prise avec le web. De ces deux expériences et de bien d’autres, j’ai la conviction profonde que ce n’est pas un problème de peur de l’échec, c’est un problème de pensée unique doublée d’une culture profondément jacobine.

Dès l’entrée à l’école, il s’agit d’une certaine façon de se mettre sur une voie, de passer un concours et de rester bien sagement dans la case que l’on a choisie, désignée par ce terme si français de « situation ». Le fait de changer de vie est à la fois un rêve que caressent les Français et en même temps quelque chose de mal accepté. Cela se voit dans l’emploi ou plus récemment avec ces entrepreneurs-pigeons incompris du fait qu’ils revendent leur entreprise tous les 5 ans pour en créer une autre. Et alors que nous sommes un pays d’inventeurs, ils ne trouvent pas de place dans ce jacobinisme qui n’a pas la case à laquelle ils correspondent et qui n’a pas le mode d’emploi pour la lui faire. Il y a beaucoup d’entraves et de contrôle à priori. Et puis nous sommes un pays conservateur, profondément keynésien et l’on regarde l’amérique schumpéterienne avec envie mais surtout méfiance.

Au demeurant, avec le web, il y aussi toute une génération d’entrepreneurs qui tentent et de très nombreux Français qui n’hésitent pas à changer de vie. Je crois profondément que la société est très en avance sur les institutions et globalement l’establishment. 

Le point dur est fondamentalement à l’école. Travailler sur l’échec échouera car cela a une connotation négative. Il faut développer une culture des projets, faire faire des projets à nos enfants, pour qu’ils échouent et qu’ils réussissent. Nous avons autant peur de l’échec que de la réussite !

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email