Pourquoi Richard Hernandez, 230 000 followers supprime toutes ses photos Instagram share
back to to

Pourquoi Richard Hernandez, 230 000 followers supprime toutes ses photos Instagram

4 décembre 2014

Richard Koci Hernandez est photographe, il a plus de 230 000 followers sur Instagram et a posté plus de 1000 photos. Pourtant, à partir du 6 décembre, il les aura toutes supprimées. Un article de Time nous explique pourquoi.

Selon Richard Koci Hernandez les photos devraient avoir une durée de vie limitée sur Internet, pour trois raisons qui interrogent autant d’aspects de notre vie numérique :

– Notre identité à l’heure d’un web à la mémoire illimitée :

« Un adolescent sur Facebook ou Twitter va dire et faire beaucoup de choses stupides ou immatures. Souhaite-t-il qu’on se souvienne de lui à travers ça ? Probablement pas. De la même façon, ma photographie et mon travail sur Instagram sont une évolution de qui je suis en tant que photographe. Et sur mon flux Instagram, il y a un peu de travail immature, et il y est pour toujours. »
– La pression des réseaux sociaux, tout comme 71% des utilisateurs de Facebook qui pratiquent l’autocensure de leurs publications :
 
« Quand beaucoup de gens vous suivent, vous commencez à ressentir un certain sens des responsabilités. Vous ressentez, pour être honnête, une pression sur ce que vous faites ». 

– La beauté de l’éphémère :

« Quand il y avait une exposition consacrée à Henri Cartier-Bresson dans la galerie près de chez moi, c’était une véritable expérience. Elle ne durait qu’un certain temps, et puis c’était terminé. Instagram n’offre pas ce genre d’expérience ».

Pour autant le photographe ne quittera pas Instagram, qu’il adore notamment pour son aspect communautaire et de partage.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur l’article de Time. Et pour découvrir les photos de Richard Koci Hernandez avant leur suppression le 6 décembre, c’est ici.

 

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email