Parlez-vous JavaScript ?

28 mars 2012

Le langage informatique, un truc de développeurs ? « Peut-être, mais ça n’a que trop duré » semblent dire de plus en plus d’Américains. Le New York Times relève que le marché des cours du soir et de l’enseignement en ligne de la programmation et de la construction web est en plein boom. Et cherche à comprendre.

Tout d’abord, on constate un attrait grandissant pour les études d’informatique : le nombre d’étudiants américains ayant commencé un tel cursus a augmenté de 10% en 2010, selon la Computing Research Association. Quant aux formations à distance, elles sont littéralement prises d’assaut : pas moins de 100 000 étudiants se sont inscrits à deux cours en ligne offerts par l’Université de Stanford.

Quelles sont les raisons de cet engouement ? Les personnes interrogées déclarent qu’elles se préparent à un avenir dans lequel Internet est à la base du divertissement, de l’éducation et de presque tout le reste. Elles n’envisagent pas toutes de quitter leur emploi pour devenir programmeurs, mais remarquent que dans leurs emplois, quels qu’ils soient, savoir personnaliser le design d’un blog ou nourrir une base de données en ligne est devenu un atout. Et comprendre ce qui se cache derrière une interface web pourrait bien être crucial pour rester dans le coup.

Mais satisfaire ces curieux pourrait bien être un autre défi. Difficile de repartir avec l’impression d’avoir réellement appris quelque chose, lorsqu’on en reste à quelques leçons de base. Car apprendre à ajuster la disposition d’une page Web est une chose, mais développer un service en ligne sophistiqué ou une application mobile en est une autre…

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email