Penser la pédagogie numérique à l’échelle de l’établissement share
back to to

Penser la pédagogie numérique à l’échelle de l’établissement

16 décembre 2014

Depuis que le numérique a pénétré l’école, on souligne, souvent pour le regretter, son faible impact sur la pédagogie.  De nouvelles « façons d’enseigner et d’apprendre » avec le numérique sont attendues dans les classes. Le renouvellement pédagogique se présente ainsi comme un effet souhaité mais aussi comme une condition de succès pour le projet d’école numérique.

Sans vouloir remettre totalement en cause cette perception, je suggère ici que l’on puisse rechercher et donc attendre l’effet pédagogique du numérique non plus seulement au niveau le plus bas de l’organisation scolaire, c’est-à-dire dans la classe, mais un cran au-dessus, au niveau de l’établissement. Il s’agirait alors d’imaginer un établissement, c’est-à-dire un collectif apprenant, qui se doterait d’un projet pédagogique, non plus comme une « façon d’enseigner et d’apprendre » mais comme une façon d’accueillir les élèves et de favoriser leur développement intellectuel. La pédagogie de la classe deviendrait alors, dans une large mesure, déterminée par celle de l’établissement. Je note au passage que c’est de cette façon que fonctionnent les écoles Freinet, Montessori, Steiner, et tant d’autres. Quelle pourrait être la place du numérique dans un tel projet ? Celle-ci par exemple : le numérique est le support de travail et d’échange quotidien de la communauté éducative, il est l’objet d’animations culturelles techniques et artistiques transversales, chaque enseignant, dans sa classe et dans sa discipline, en fait ce qu’il veut.

Nous avons dans notre pays beaucoup de professeurs innovants et adeptes du numérique qui nous consolent de tous ceux qui ne sont ni l’un ni l’autre. Ce dont nous avons peut-être aujourd’hui le plus besoin, c’est d’établissements innovants et numériques qui deviennent la norme.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email