La reconnaissance faciale peut-elle déterminer si vos enfants apprennent en classe? share
back to to

La reconnaissance faciale peut-elle déterminer si vos enfants apprennent en classe?

5 novembre 2013

Lorsqu’on est professeur d’une classe de plus de 20 élèves, il n’est pas forcément évident de suivre le progrès de chacun d’entre eux, à tout moment au cours du leçon.  Et si la technologie de reconnaissance faciale pouvait aider à suivre l’attention et la compréhension des enfants en cours ? 

C’est le projet d’une entreprise New Yorkaise nommé SensorStar Labs, qui explore de nouvelles façons d’utiliser la captation numérique pour la santé, l’éducation et le divertissement. Le projet de reconnaissance faciale en classe a été récemment relayé dans la revue Innovation de Smithsonian.com

Voilà comment cela fonctionne. Grâce à un logiciel de reconnaissance faciale qu’ils ont développé, appelé EngageSense, on applique des algorithmes à des enregistrements vidéo pris au cours d’une leçon pour interpréter l’engagement des élèves. Les yeux des enfants ont-ils été concentrés sur l’enseignant, ou étaient-ils rivés sur autre chose? Les enfants avaient-ils plutôt tendance à sourire, ou à froncer les sourcils ? Semblaient-ils confus ? Ou ennuyés ? A la suite de ces analyses, l’enseignant reçoit un rapport qui leur indique les moments durant le cours lorsque l’intérêt des élèves était le plus élevé ou le plus bas.  Cela pourrait devenir un outil extrêmement utile pour les professeurs qui s’interrogent sur les éléments précis du programme scolaire, ou des méthodes pédagogiques qui font décrocher les élèves ou au contraire, ceux qui les passionnent.

Cela dit, c’est une méthode qui pose aussi quelques problèmes. D’un point de vue logistique : car le traitement et l’analyse de ces données demanderaient du temps supplémentaire au corps enseignant, mais aussi au niveau de de vie privée : tous les parents n’accepteraient pas qu’on filme leurs enfants toute la journée. En fin de compte , il s’agit de savoir si vous pensez que l‘accumulation et l’analyse des données de comportement en classe est la clé de l’application de la science au processus d’apprentissage. Ou bien, si vous pensez que l’enseignement est plus un art qu’une science, et que la connexion entre les enseignants et les étudiants est trop complexe et nuancée pour être mesurée à travers une collection de données…

Pour en savoir plus sur cette technologie et lire l’article du Smithsonian dans son intégralité c’est par ici. 

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email