Peut-on être malade d’une overdose de données santé ? share
back to to

Peut-on être malade d'une overdose de données santé ?

6 juin 2013

Ne croyez pas les données ! C’est ce que rappelait Ilad Lotan au Personal Democracy Forum 2012, expliquant que les informations chiffrées peuvent parfois déformer le réel en le simplifiant trop – et qu’étant manipulables très facilement elles doivent être examinées avec un esprit toujours critique. Un article de Fast Co.Exist ajoute d’ailleurs une autre mise en garde : les données peuvent bien être prédictives, mais elles peuvent aussi nous jouer des tours en s’avérant… performatives.

Qu’est-ce que cela signifie ? Que dans certains cas, les données peuvent créer les situations qu’elles veulent décrire. A commencer par les données médicales : à force de lire des recommandations alarmantes sur les risques pour votre santé, vous pourriez bien… détériorer votre santé. C’est un peu le principe de l’effet placebo, vous connaissez ? Dites à quelqu’un qu’il va se sentir mieux, et ça fonctionne. Mais là, c’est l’inverse : il s’agirait d’un redoutable effet « nocebo ». 

C’est une étude de Michael Witthöft, chercheur à l’Université Johannes Gutenberg en Allemagne, qui a démontré ce regrettable effet de l’information. Après avoir fait visionner un reportage alarmiste sur les dangers des ondes wi-fi à des volontaires, le chercheur leur a demandé d’appuyer sur un bouton marqué « Wi-Fi ». Résultat : plus de la moitié (54%) des volontaires a expérimenté « agitation et anxiété, perte de concentration ou picotements dans les doigts, les bras, les jambes et les pieds » malgré l’absence de Wi-Fi dans la chambre.

Cette étude prend tout son sens dans un contexte où l’abondance d’informations médicales et la pratique du fact-checking nous pousse parfois à rechercher sur Internet les possibles significations de nos symptômes. Si les données santé sont certainement un véritable trésor de santé publique, Michael Witthöft rappelle ainsi que la distance critique reste nécessaire. A quand une même étude analysant les effets des nouvelles économiques alarmantes sur l’envie d’entreprendre par exemple ?

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email