Peut-on franciser les termes issus du web ?

23 juillet 2012

Dans un monde de plus en plus globalisé, un petit forum résiste aux anglicismes en tous genres. Comme le pointe le site des Inrocks, la tâche de wikiLF est immense, notamment dans le domaine du numérique où les termes abscons et anglo-saxons abondent.

Des internautes essayent donc de trouver des néologismes de substitution pour ne pas laisser à l’anglais le monopole des nouveaux concepts sur la Toile. Ainsi, les plus imaginatifs ont inventé « chamusant » comme alternative aux incontournables « lolcats », ou encore « barrave » et « barrare », équivalent de « slash avant / » et « slash arrière »…

Peine perdue ? Pas totalement, quand on voit comment certains mots, parfois importés directement du Québec, comme courriel, arrivent malgré tout à se faire une place face à l’hégémonie du lexique anglo-saxon.

Encore faut-il réussir à trouver un mot qui suscite l’adhésion de la majorité et, surtout, dont l’usage peut supplanter des termes qui sont, bien souvent, déjà incrustés dans le langage courant. Alors, si vous avez des idées à partager, vous pouvez toujours le faire ici.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email