Voitures autonomes : la philosophie à la rescousse de la technologie share
back to to

Voitures autonomes : la philosophie à la rescousse de la technologie

30 juillet 2015

Si les voitures sans conducteur n’ont pas encore envahi nos routes, la MIT Technology Review relève qu’elles soulèvent déjà de nombreuses questions éthiques qui dépassent de loin les simples enjeux technologiques.

Imaginez-vous au volant de votre voiture, quand soudain… un enfant jaillit de nulle part. Deux choix s’offrent à vous : percuter l’enfant ou la voiture stationnée à proximité. Si ce dilemme éthique n’en est pas un pour un être humain, il en constitue bien un pour nos futures voitures sans chauffeur.

C’est pourquoi de plus en plus de constructeurs automobiles s’adjoignent le service de philosophes et de laboratoires de recherche spécialisés pour porter un regard critique sur ce type de dilemme.

Ingénieurs et philosophes travaillent ainsi main dans la main en vue d’implémenter ces choix au cœur des algorithmes et logiciels qui prendront les décisions au sein des véhicules de demain.

Au-delà de ces questions éthiques, se posent également des questions juridiques de responsabilité en cas d’accident ou encore des questions liées à la gouvernance de ces automates et autres algorithmes.

Pour en savoir plus, c’est par .

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email