Comment éviter que des pirates prennent le contrôle de votre voiture connectée ? Les conseils du FBI share
back to to

Comment éviter que des pirates prennent le contrôle de votre voiture connectée ? Les conseils du FBI

23 mars 2016

Les automobiles embarquent de plus en plus de technologies. Mais des incidents récents poussent l’administration américaine à mettre en garde constructeurs et conducteurs. Une information repérée par BBC News.

Après BMW, dont les véhicules étaient dotés de portes qui pouvaient s’ouvrir avec un simple smartphone, Fiat et sa jeep piratée, puis General Motors victime d’une faille permettant de prendre le contrôle à distance du véhicule, les plus grands constructeurs automobiles font face à une montée en puissance des risques de piratage informatique de leurs véhicules connectés.

L’occasion pour le FBI et l’U.S. National Highway Traffic Safety, l’administration américaine chargée de la sécurité du trafic routier, de s’emparer du sujet et de mettre en garde constructeurs et conducteurs face aux menaces de cybersécurité liées aux technologies intégrées dans les voitures connectées et autres véhicules modernes. Dans un communiqué, ils précisent :

« Même si tous les incidents liés au piratage n’entraînent pas forcément un risque pour la sécurité – comme une prise de contrôle du véhicule, par exemple – il est important que les consommateurs prennent les mesures appropriées pour minimiser les risques. »

Par « mesures appropriées », le FBI entend le fait pour les conducteurs de s’assurer d’avoir un système toujours à jour et de sécuriser au mieux l’accès à leur compte. De leur côté, les constructeurs devront davantage être à l’affût des moindres risques liés à la cybersécurité au moment de concevoir puis de mettre en vente leurs véhicules connectés.

Des mesures suffisantes pour éviter aux conducteurs de voir leurs véhicules piratés ?

Plus d’informations avec l’article de BBC News.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email