Tal Ben-Sahar : « pour apprendre, il est nécessaire d’échouer » share
back to to

Tal Ben-Sahar : « pour apprendre, il est nécessaire d'échouer »

6 décembre 2012

L’échec fait partie intégrante du processus d’apprentissage et de formation. C’est cette conviction que Tal Ben-Shahar, professeur de psychologie à Harvard, essaye de nous transmettre à travers cette vidéo, disponible sur le site des Echos.

Nous vous en avions déjà parlé à l’occasion de la FailCon : de plus en plus d’experts se mobilisent pour diffuser une vision positive – et nécessaire – de l’échec. Tal Ben-Shahar fait partie de ces défenseurs de l’échec, selon qui « pour améliorer son taux de réussite, il faut multiplier son taux d’échec par deux ».

Cliquez sur « CC » pour activer les sous-titres de la vidéo :

Comment appliquer ce principe au management ? Tal Ben-Shahar appelle les chefs d’équipe à considérer les erreurs de leurs employés au cas par cas, « pour décider si l’échec est acceptable ou non ».

Si le pouvoir de l’échec pour les apprentissages informels vous intéresse, ne manquez pas notre débat : 

« Innovation : avons-nous trop peur de l’échec ? ».

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email