Pour le PS, Twitter reste « un gadget » (Reuters) share
back to to

Pour le PS, Twitter reste « un gadget » (Reuters)

20 juillet 2010

Non, les députés socialistes ne rendont pas compte sur Twitter des travaux de la Commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale, qui entame à huis-clos, ce mardi 20 juillet, l’examen du projet de loi sur les retraites.

« Nous avons décidé de ne pas [twitter] » les discussions en commission, a expliqué Marisol Touraine, député PS, chargée des retraites au sein du parti, interrogée par Reuters. Et de se justifier : « Ca nous semble relever du gadget et nous tenons à ce qu’il y ait une discussion de fond entre deux projets. » « Le huis clos est utile à la démocratie », renchérit la direction du PS, toujours interrogée par Reuters.

Depuis plusieurs semaines, Twitter est de plus en plus fréquemment cité lorsque l’on parle du travail parlementaire : emmenés, notamment, par le député UMP Lionel Tardy, des députés s’élèvent contre les réunions à huis-clos, et diffusent sur le site de micro-blogging des compte-rendus de ces travaux. Un article du Parisien relate d’ailleurs l’irruption de Twitter dans le débat sur la réforme des retraites.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email