34 plans très numériques pour reconquérir notre industrie share
back to to

34 plans très numériques pour reconquérir notre industrie

12 septembre 2013

Les médias ont été nombreux à relayer la présentation des « 34 plans de la nouvelle France Industrielle » dévoilée ce matin du 12 septembre par l’Elysée. Le socle des priorités de politique industrielle de la France pour les années à venir est « très rétréci, mais solide », a souligné le Ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg. Et pour cause : des objets intelligents aux voitures du futur en passant par les textiles innovants, elles sont finalement très numériques.

Investir dans des technologies clé pour le long terme en visant des innovations de rupture qui créeront des emplois : c’est la philosophie des « 34 plans » dévoilés ce matin par Arnaud Montebourg. Les 34 plans couvrent un large éventail de secteurs que le numérique transforme au quotidien : transports (véhicule sans pilote, avion électrique, TGV du futur), textile, réseaux électriques, robotique, biotechnologies médicales, nano-électronique, objets connectés…

Pilotés par des chefs de projet issus du monde de l’industrie, ces 34 plans bénéficieront d’un accompagnement composé de mesures législatives, fiscales, et de 3,7 milliards d’euros d’argent public issus notamment du Plan d’investissements d’avenir. Ils seront mis en oeuvre par des coopérations entre public et privé, avec l’objectif que l’investissement privé prenne le relais à un niveau supérieur.

« Il n’est pas certain que ces 34 plans industriels seront à coup sûr 34 tirs au but », a prévenu le ministre. « Mais si nous pouvions en marquer 20 à 25 dans les cinq à dix ans, nous saurons déjà que la France se sera relevée ».

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter ici un article de source AFP… ou consulter ci-dessous la vidéo de présentation (très) officielle.
 

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email