Programmer contre l'échec scolaire

31 mai 2012

En France, 140 000 jeunes en situation d’échec sortent peu à peu du système scolaire sans qualifications. Nombreux parmi eux sont des « geeks » qui vivent l’informatique comme une passion sans avoir conscience que leurs compétences ou leur potentiel sont recherchés.

Or dans le secteur numérique, 70 000 emplois sont vacants : le marché a notamment besoin de 30 000 développeurs web. Il n’en fallait pas plus à François-Afif Benthanane, fondateur de l’association Zup de Co, pour créer la Web@cadémie.

Fondée en 2010 à Paris, la Web@cadémie forme à devenir des développeurs web. Gratuit, ce programme fondé en 2010 à Paris forme en deux ans des jeunes de 18 à 25 ans à la programmation. Il est conçu pour les « décrocheurs », les jeunes qui ont quitté leurs études sans qualifications et qui sont le plus vulnérables au chômage. Les conditions d’entrée ? Ne pas avoir eu le bac… et être très motivé.

« Nos jeunes diplômés peuvent gagner au moins 30.000 euros par an, alors qu’auparavant ils gagnaient moins de 300 euros par mois », a déclaré François-Afif Benthanane au Guardian.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email