Le smartphone, ce ticket de métro

18 juin 2013

Inutile de glisser votre smartphone dans la fente pour entrer dans le métro : si c’est bien dans nos couteaux-suisses personnels que réside le futur des tickets de transport, il suffira simplement d’approcher votre mobile des bornes pour être en règle. Si Strasbourg n’a pas de métro, c’est déjà le cas pour les bus et trams de cette ville qui teste actuellement la technologie de paiement sans contact NFC.

Depuis fin 2012, plus de 2,5 millions de téléphones mobiles de 26 modèles différents sont équipés de la technologie NFC Cityzi en France. Pour Thibault de Dreuille, Délégué Général de l’Association Française du Sans Contact Mobile (AFSCM), c’est le signe que le coup d’envoi peut être donné à l’utilisation de cette technologie dans nos villes.

Après Nice et Caen qui ont expérimenté des terminaux de paiement sans contact, c’est donc maintenant Strasbourg qui va tester le NFC… cette fois pour dématérialiser les tickets transport. Une démonstration en sera faite le 26 juin prochain, dans le cadre de la seconde Université NCF des territoires qu’héberge la capitale de l’Europe.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email