Quand les communautés en ligne stimulent les profs innovants share
back to to

Quand les communautés en ligne stimulent les profs innovants

7 février 2013

Joe Dale est un professeur de langue britannique qui croit très fort à l’innovation et à l’expérimentation de nouvelles idées pour améliorer au quotidien l’apprentissage de ses élèves. Mais longtemps, il s’est senti un peu seul dans cette démarche… jusqu’à ce qu’il découvre Twitter. Le réseau social lui a permis de révolutionner ses méthodes d’enseignement, tout en stimulant sa créativité : c’est ce qu’il explique dans le Guardian. 

« Rejoindre Twitter en 2007 m’a permis d’interagir régulièrement, non seulement avec le nombre croissant d’enseignants de langue intéressés par l’utilisation innovante des TIC dans leur métier, mais aussi avec toute la communauté des technologies éducatives ».

Si Joe Dale ne tarit pas d’éloges sur le réseau social, c’est que les outils qu’il offre pour échanger entre professionnels et passionnés des langues à l’école ont changé sa vie d’enseignant. En créant une liste d’utilisateurs de Twitter, reliée à un service de curation de contenus tweetés, ce professeur a gagné une certaine notoriété et a su fédérer une communauté qui apporte beaucoup à chacun de ses membres, explique-t-il au Guardian.

Selon l’enseignant, qui a interrogé ses collègues via Twitter, le réseau social leur sert de multiples manières :

– Ils ont l’impression de faire partie d’un grand groupe de collègues de même sensibilité, dans lequel ils peuvent partager leurs expériences en classe et échanger de nouvelles idées : une ressource précieuse pour ceux qui débutent dans la profession, sont le seul professeur de langue de leur école, se sentent isolés ou ne partagent pas les mêmes valeurs que leurs collègues.

– Par ces discussions informelles, ils peuvent réfléchir sur leurs propres pratiques, et pensent qu’ils sont devenus de meilleurs enseignants, plus inventifs et innovants.

– Ils trouvent aussi qu’il devient plus facile de se tenir au courant des nouvelles pratiques et des directives du Ministère…

– Au-delà, ils trouvent que leur métier est devenu plus intéressant et efficace et que leur motivation parvient même à contaminer leurs élèves : l’amélioration du niveau scolaire est sensible et les nouvelles expériences stimulent leur créativité.

– Enfin, les professeurs ont grandement amélioré leurs compétences, celles de leurs élèves et leur confiance dans les technologies en les intégrant dans leurs leçons.

L’article est à lire en anglais par ici.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email