Quand les données publiques révolutionneront la démocratie share
back to to

Quand les données publiques révolutionneront la démocratie

23 avril 2013

Une fois certaines barrières dépassées, l’open data pourrait être l’avenir de la démocratie. C’est ce qu’affirme Loïc Bodin, délégué général du think tank Renaissance Numérique,  dans un billet publié sur le Huffington Post.

Si l’open data peut prétendre réinventer la démocratie, il lui reste certains obstacles à dépasser notamment celui de la compréhension du phénomène par le grand public. 

Comme l’explique Loïc Bodin, il est nécessaire d’expliciter la notion d’open data auprès du grand public et d’expliquer qu’il s’agit simplement de la libération des données publiques produites par les administrations.

Des données qui sont autant d’informations permettant de nourrir le débat public et la démocratie, en ouverture continue depuis l’avènement des réseaux sociaux. 

La population, par le biais des données publiques mises en ligne a le pouvoir entre ses mains et se positionne aussi bien comme auditeur que comme acteur, comptable et influenceur.

Mais pour qu’une telle « démocratie augmentée » puisse être mise en œuvre, il faut encore que les données soient accessibles facilement et dans un format exploitable. Il est également nécessaire que les citoyens soient sensibilisés à cette question et en perçoivent l’intérêt.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email