Quand les images numériques aident à la lecture critique share
back to to

Quand les images numériques aident à la lecture critique

5 avril 2013

Les TICE à l’école peuvent être utilisées de bien des façons. Celle de Nathalie Thomas, conseillère pédagogique, et des treize professeurs des écoles qui participent à son projet est pour le moins originale. L’idée ? Former de bons lecteurs en incitant les élèves à manipuler les images à l’écran. C’est ce que raconte le Café pédagogique, de retour du sixième Forum des enseignants innovants

Selon les pédagogues, les processus de la lecture d’image peuvent être transférés directement à la lecture de texte et les deux formes de langage, écrit et pictural, seraient intimement liées. Mais l’image a un avantage certain sur le texte : elle est vécue comme ludique, non scolaire, et a donc l’avantage de ne pas braquer les élèves récalcitrants devant une rédaction.

Karine Renaud, professeur de CP-CE1 à l’école élémentaire ZEP de Crins, à Graulhet dans le Tarn, explique au Café pédagogique :

« L’élève va d’abord être confronté à la base de productions existante, et va devoir lire l’image : la placer dans un contexte, donc mobiliser un savoir encyclopédique, voire historique, imaginer le hors-cadre, voir, comprendre, déduire, pour accéder au sens. Il met en place des stratégies de lecture.

C’est un vrai travail sur le sens critique. Si l’on applique tous ces procédés à la lecture et à la production des textes qui accompagnent ces images, on obtient de vrais lecteurs. »

S’il reste encore beaucoup à faire pour permettre à l’école de s’adapter à aux profondes mutations de la révolution numérique, qui a dit qu’il n’y avait pas de profs innovants ?

Pour en savoir plus, l’article complet est par ici.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email