Quand les (très) jeunes entrepreneurs donnent l’inspiration aux adolescents share
back to to

Quand les (très) jeunes entrepreneurs donnent l'inspiration aux adolescents

24 octobre 2013

Motiver les jeunes générations à se saisir des outils offerts par le Web pour créer leur propre start-up, même dès l’adolescence, c’était le but de la dernière journée du Next Wired Generation 2013 et dont The Guardian se fait l’écho.

Pour Nick D’Aloiso, 17 ans, millionnaire et créateur de l’application Summly, les adolescents « digital natives » peuvent investir des marchés que les entrepreneurs plus âgés négligent encore, ou ne connaissent pas. Il est donc essentiel selon lui d’encourager les jeunes à utiliser Internet pour lancer de nouveaux projets :

« Le monde de la connaissance est littéralement dans notre poche aujourd’hui, ce n’était pas le cas il y a quelques années. […] Et c’est intéressant car nous les « natives », nous pouvons voir des fossés que les autres ne voient pas. »

Le but de la journée organisée par Wired : inspirer les adolescents, souvent plus imaginatifs et « visionnaires » que les autres. Pour Maddie Clarke-Jones et Leticia Marsh, 12 ans, les conférences ont rempli toutes leurs attentes. Les deux jeunes filles souhaiteraient lancer une application capable de traduire les pleurs d’un bébé en suggestions qui font sens aux parents :

« C’est super de se dire que l’on peut commencer notre propre business. »

Pour en savoir plus sur le Next Wired Generation et lire l’intégralité de l’article du Guardian, c’est par ici.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email