Quand vos patrons seront des robots

1 avril 2014

Dans le futur, il pourrait arriver que nous ayons des robots pour manager. Mais sauront-ils nous soumettre à leur autorité lorsqu’ils nous donneront des ordres ? C’est ce qu’ont voulu questionner des chercheurs de l’Université de Manitoba dans l’expérimentation « Would you do as a robots commands? » (« Suivriez-vous ce que vous ordonnent les robots? ») qui tente d’éclaircir les relations homme-machine. L’objectif : évaluer notre degré d’obéissance face aux intelligences artificielles. Une expérience qui nous est rapportée par le site FastCompany.

Pour ces chercheurs du HCI Lab, il s’agissait de déterminer jusqu’à quel point nous serions capables de nous soumettre aux ordres d’une machine. Le dispositif mis en place (à découvrir dans la vidéo ci-dessous) consistait donc à faire accomplir un certain nombre de tâches – en l’occurrence transformer des fichiers au format .JPG en extension .PNG – à des participants administrés par un robot-manager. Dénommé Jim, ce dernier est programmé pour pousser les candidats à répéter l’action durant 80 minutes. A tout moment, les bénévoles peuvent contester leur chef virtuel ou s’arrêter. Une fois les 100 premiers fichiers transformés, des centaines d’autres s’ajoutent à la liste de tâches à accomplir.

Résultat : avec un superviseur humain, 12 des 14 candidats sont allés jusqu’au bout de l’expérience alors qu’avec le robot-manager, 6 des 13 candidats sont restés jusqu’à la fin. L’étude révèle ainsi que l’homme peut très bien être se soumettre à l’autorité d’une machine, celle-ci ne semble toutefois pas avoir le même poids qu’un être humain.

Une expérimentation qui nous interroge sur nos futures relations avec les machines au travail, mais aussi dans la vie personnelle. Des questions récemment posées par le réalisateur Spike Jonze dans son film Her.

Pour en savoir plus sur l’expérience c’est ici dans l’article de FastCompany.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email