Qu'importe-t-il de savoir décoder ?

23 avril 2012

Tout le monde ou presque conduit, même si très peu savent changer les plaquettes de freins… Les cours de physique sur le moteur à combustion interne n’y ont rien changé.

Apprendre un langage informatique à l’école permettra d’écrire un programme qui sera exécuté par une machine, mais ne rendra pas nos jeunes plus autonomes, ni plus égaux face à l’usage de leurs ordinateurs. Or n’est-ce pas ce qui importe ?

Ceux qui ont vécu l’installation des premières salles informatiques dans les universités au début des années 1990 se souviendront des cours d’initiation à MS-DOS que l’institution se sentait obligée de délivrer…

Mais cette époque est révolue : aujourd’hui on sait quoi faire avec ces ordinateurs, il y a même trop de choses à faire. Le code doit disparaître, c’est ce qu’il fait depuis 40 ans. Ceux qui s’intéressent à la programmation pourront toujours s’engager dans ces communautés libres où le code est roi.

N’apprenons-pas à nos jeunes à se conformer à un autre code, tout le système scolaire distille déjà suffisamment de pensée unique. Apprenons-leur plutôt à être agiles, à trouver l’information pertinente et l’utiliser à bon escient, à résoudre une difficulté en procédant par essai / erreur, à organiser leurs espaces numériques personnels… Encourageons-les à apprendre par eux-mêmes et avec les autres car c’est ce qu’ils font de mieux avec l’informatique connectée.

Mais le permis de conduire qui autorise les profs à conduire leur PC en transportant leurs élèves (tout en ne sachant pas ce qu’il y a sous le capot) reste à inventer…

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email