Réalité virtuelle au musée : de la contemplation à l’action share
back to to

Réalité virtuelle au musée : de la contemplation à l’action

24 avril 2015

L’exposition Sensory Stories qui se tient actuellement à New York au Museum of the Moving Image présente une série d’œuvres d’arts qui transforment les spectateurs en de véritables acteurs. Wired nous guide à travers ces expériences immersives.

Vous rêviez de survoler les rues de Manhattan à la manière d’un super-héros ? Ce rêve est en passe de prendre forme grâce à la réalité virtuelle. L’installation, nommée Birdly, a été mise sur pied par une petite équipe d’ingénieurs suisses. Le spectateur n’est plus simplement assis à regarder des images dans un casque, mais est harnaché à une machine qui lui donne littéralement l’impression de voler grâce à de multiples capteurs.

L’objectif : utiliser toutes les potentialités offertes par la réalité virtuelle pour faire vivre une expérience pleinement immersive au spectateur.

Le spectateur pourrait même, à terme, mobiliser son odorat ou ressentir des sensations de vertige pour être placé au plus près de l’oeuvre. Une suite logique, explique l’un des curator de l’exposition, Charles Melcher :

« Le fait que les récits deviennent des objets vivants est un phénomène relativement récent dans l’histoire. Et ces nouveaux types de récits nous poussent vers des plus d’expériences interactives, multi-sensorielles, qui éveillent nos corps et nos sens. »

Outre l’expérience de lévitation au-dessus de Times Square, d’autres installations permettent de littéralement toucher du doigt les promesses de la réalité virtuelle. L’une d’elle permet par exemple une immersion au cœur de la vie d’une famille de réfugiés syriens, au point de quasiment s’en sentir un membre à part entière, d’après le journaliste.

Pour en savoir plus sur cette exposition, c’est par .

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email