Redimensionner ce qui fait du sens

28 octobre 2011

Je pense que l’éducation au et par le numérique est devenue une cause d’intérêt national. Cette éducation, qui est l’affaire de tous, doit relever d’une exigence collective et politique. L’Education nationale a bien sûr un rôle privilégié à jouer. Le virtuel est désormais notre quotidien et  nécessite d’être appréhendé, maîtrisé pour être utilisé par tous. Il faut éduquer à l’internet, il faut éduquer par l’internet !

L’éducation par le numérique, c’est-à-dire en s’appuyant sur internet, doit irriguer toutes les disciplines, et en particulier l’éducation civique. Par exemple, les nouvelles sociabilités générées par les réseaux sociaux permettent d’aborder avec les élèves l’éducation à la citoyenneté via des notions comme la liberté, le respect de l’autre. Autre exemple avec l’apprentissage de la notion de liberté : Internet apparaît comme un espace de liberté d’expression où il est facile de tout dire.

Mais est-ce que la liberté consiste à tout dire en société ? Le nouveau territoire délimité par internet, ces nouvelles réalités, nous obligent à revisiter nos concepts, à redimensionner ce qui fait pour nous du sens. C’est en cela qu’internet nécessite une éducation.

Quoiqu’il en soit, l’éducation au et par le numérique est indispensable.
Cette problématique s’appréhende des deux côtés : sectoriel via les disciplines étudiées par les élèves et transversal avec la maîtrise des nouveaux usages qui y sont liés.
 

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email