Rentrée scolaire : François Hollande présente un « grand plan numérique pour l’école » share
back to to

Rentrée scolaire : François Hollande présente un « grand plan numérique pour l’école »

2 septembre 2014

Ce mardi 2 septembre, jour de rentrée scolaire, François Hollande s’est rendu dans le collège Louise-Michel de Clichy-sous-Bois (Seine Saint-Denis). L’objectif du Président : parler jeunesse, éducation, numérique, et présenter un « grand plan numérique pour l’école ». Explications par Maxime Jaglin dans Libération.

Présenté devant le corps enseignant et les élèves du collège déjà équipé en tablettes numériques et en ordinateurs, en compagnie de la toute nouvelle ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, ainsi que du Président de l’Assemblée Nationale Claude Bartolone, le plan en question reprend dans l’essentiel, des éléments du discours tenu par le Président le 14 juillet dernier.

Il s’appuie ainsi sur trois axes principaux : le déploiement du très haut débit au sein des écoles françaises, une formation appropriée des enseignants pour accompagner la transition numérique ainsi qu’une mise à disposition de livres scolaires sous format ebook. Une négociation préalable avec leurs éditeurs respectifs sera néanmoins nécessaire afin d’amorcer ce projet.

Une mise en place effective dans les deux prochaines années

Ce plan devrait être « appliqué dans toutes ses dimensions » à compter de la rentrée 2016, malgré les prescriptions initiales de Benoît Hamon concernant la rentrée actuelle. Quoi qu’il en soit, il marque la volonté du gouvernement de dégager des moyens plus importants pour les institutions éducatives en matériel numérique, et de sensibiliser les futurs citoyens aux nouvelles technologies. Une reconnaissance supplémentaire pour le numérique, désormais perçu en tant qu’ « ambition nationale » et moyen de « lutter contre les inégalités ».

Contrairement à l’Angleterre, qui intègre depuis peu l’apprentissage du code à son programme éducatif, la France se contente toutefois pour le moment d’amorcer la familiarisation des élèves avec les technologies numériques. Alors à quand des écoliers-programmeurs dans l’Hexagone ?

Pour en savoir plus, c’est ici dans l’article de Libération.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email