Royaume-Uni : les historiques de navigation accessibles pendant 12 mois share
back to to

Royaume-Uni : les historiques de navigation accessibles pendant 12 mois

9 novembre 2015

Plus de deux ans après les révélations d’Edward Snowden, le débat sur la collecte massive de données est relancé outre-Manche par le projet de loi Investigatory Powers Bill. Explications de The Verge.

Un projet de loi controversé. Le texte présenté par la ministre de l’intérieur Theresa May devant la Chambre des Communes vise à augmenter les prérogatives et le champ d’action de la police britannique et des services secrets. L’objectif ? Renforcer la lutte contre le terrorisme et le crime.

Ce projet de loi propose notamment d’obliger les fournisseurs d’accès à conserver l’historique de navigation pendant 12 mois. Dans le détail, seule l’URL basique pourra être conservée et non les pages spécifiquement visitées, où figure le nom d’un article par exemple. De même, le temps de visite et l’adresse IP de l’internaute seraient enregistrés. Des données personnelles, qui concernent également la navigation mobile, et qui ne seront accessibles qu’avec un mandat.

Un tel niveau de contrôle en ligne est interdit dans plusieurs pays européens ainsi qu’en Amérique du Nord. Selon le Financial Times, c’est « le pouvoir de trop pour l’Etat sécuritaire britannique ».

Plus de détails, avec l’article de The Verge

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email