Sale temps pour les digital natives

18 août 2011

Né avec Internet, féru de nouvelles technologies et précurseur de nouvelles tendances. Le mythe dudigital native a le vent en poupe depuis plusieurs années et l’arrivée d’une nouvelle génération sur le marché du travail, bousculant parfois certaines habitudes prises par leurs aînés (comprendre les plus de 30 ans). Une étude de l’université britannique Open University a décidé de s’attaquer au mythe pour savoir si le digital native était si différent, et "à part", de son aîné. Le résultat ne s’est pas fait attendre.

 
« Elle conclut qu’il n’existe pas de réelles différences entre les usages des plus jeunes et des plus âgés, il n’existe pas de preuve d’une rupture claire et nette entre ces deux catégories de population », souligne le journaliste indépendant Gerald Haigh, qui a repéré l’étude.
 
L’idée d’une génération aux habitudes tellement nouvelles donc forcément en décalage avec ses
aînés a fait son chemin depuis les années 2000 et l’article inaugural Digital Natives,
Digital Immigrantsde Marc Prensky ou encore Generation X and Generation Y de Bradley Jorgensen.
 
Avec un postulat simple : les digital native induisent une rupture entre les générations. L’étude de
l’open University se charge donc de remettre les pendules à l’heure, sondant plus de 4.000 étudiants
âgés de 21 à 100 ans (L’Open University donne des cours à distance, d’où l’âge varié de ses étudiants) sur leur utilisation des nouvelles technologies.
 
«Nous n’avons pas découvert de rupture dans l’utilisation des nouvelles technologies autour de l’âge de 30 ans, comme le prévoyaient les hypothèses théorisant la Net generation et les Digital natives », affirme l’étude signée Chris Jones, du Centre de recherches sur les technologies de l’éducation de l’Open University.
 
Sa thèse est d’ailleurs reprise dans un ouvrage plus large de Michael Thomas paru le 4 août dernier
et intitulé « Deconstructing digital natives » (Ed. Routledge). Le mythe du digital native vit-il ses dernières heures?
 
(visuel: At the computer, par Lars Plougmann, flickr, licence CC)

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email