Santé : les données publiques en débat

5 avril 2013

Des états généraux des données de santé devraient être lancés par le gouvernement dans les prochaines semaines et rassemblés tous les acteurs du secteur comme le raconte un article de TICsante.com

Henri Verdier, directeur de la mission Etalab chargée de l’ouverture des données publiques, expliquait récemment l’importance de la mise en place d’une véritable politique d’open data sur les données médicales.

La mission se penche maintenant sur l’organisation d’états généraux des données de santé, qui dureront « cinq ou six mois » et seront organisés en collaboration avec le ministère des affaires sociales et de la santé et en partenariat avec l’Institut des données de santé.

Les objectifs ? Répondre aux questions économiques, juridiques et sociales posées par l’ouverture de ces données pour qu’elles puissent bouleverser « ce qu’est un système de santé ». 

Au centre des discussions, le choix des données pouvant être divulguées et celles devant rester confidentielles

 «  Il est essentiel de désigner les données exactes qu’il faudrait partager et les bénéfices escomptés à cette ouverture » expliquait Henri Verdier dans un entretien donné à L’Usine Nouvelle.

Les débats seront ouverts aux citoyens, aux professionnels et aux associations. Une nouvelle étape primordiale afin de contenter tous les acteurs et de créer un consensus autour du mouvement.

Pour lire l’intégralité de l’article de TICsante.com c’est par ici

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email