Scanner son cerveau à la maison pour quelques euros share
back to to

Scanner son cerveau à la maison pour quelques euros

15 janvier 2014

Remplacer les mots de passe par les ondes émises par notre cerveau, ou carrément piloter un ordinateur par la seule force de la pensée : les électroencéphalogrammes (EEG), ces scanners du cerveau sont promis à un bel avenir à l’ère de l’Internet des objets. Mais pour que ce gisement d’innovations dévoile tout son potentiel, il faut d’abord que la technologie qui les rend possible se démocratise pour les développeurs et le grand public. Or un EEG coûte encore plusieurs milliers de dollars…

Qu’à cela ne tienne : deux entrepreneurs, Conor Russomanno et Joel Murphy ont décidé de travailler à un EEG à imprimer chez soi. Baptisé OpenBCI, leur prototype peut être fabriqué à partir d’un logiciel disponible au téléchargement ici. Bidouilleur, développeur ou simple curieux, pour disposer de votre propre scanner du cerveau vous n’aurez plus qu’à acheter le matériel sur la plateforme open source, puis télécharger le fichier et imprimer ce casque en trois dimensions.  
 


« Cela donne aux
brain hackers la liberté de mesurer leur activité cérébrale où ils veulent, explique Russomano à Wired. Vous pouvez cibler jusqu’à 64 parties du crâne avec un maximum de 16 électrodes à la fois ».

Et pour que le dispositif soit complet, les deux entrepreneurs ont monté un projet Kickstarter pour financer le mini-ordinateur qui doit animer le tout. Vous pouvez les voir présenter leur projet dans la vidéo ci-dessous – et pour en savoir (encore) plus, c’est par ici sur Wired.

On n’attend plus que les applis qui nous permettront de tirer tout le potentiel d’un tel outil de Quantified Self !

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email