Science et open-data : la révolution aura-t-elle lieu ? share
back to to

Science et open-data : la révolution aura-t-elle lieu ?

26 juin 2015

Slate revient sur les promesses du partage de données au sein de la communauté scientifique. Et envisage des pistes pour qu’elles se réalisent enfin.

L’open-data dans le domaine scientifique reste largement sous exploité. C’est le bilan qu’ont dressé les scientifiques du DARPA lors de la conférence « Biology is Technology », qui s’est tenue à New York le 23 et 24 juin derniers. Pourtant, le partage interdisciplinaire de données couplé aux capacités de traitement informatique à l’heure du Big Data a déjà permis nombre d’avancées scientifiques, notamment dans la recherche sur la détection du diabète ou encore d’Alzheimer.

D’où provient, alors, le blocage ? Une question de temps et de ressources surtout, puisque la mise en forme lisible des données à destination des pairs représente un travail faramineux : 20% du temps total d’une recherche scientifique en moyenne, précise l’article.

La solution ? Encourager des sortes de GitHub (une plateforme communautaire à destination des développeurs web) pour les différentes communautés de scientifiques, à l’instar de Synapse, déjà créée pour les biologistes.

Mais aussi opérer un véritable changement de paradigme à l’échelle de la communauté scientifique, explique Slate, en reconnaissant les limites humaines quand des algorithmes peuvent –déjà- remplacer une large part du travail des scientifiques.

 

Plus d’informations avec l’article de Slate.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email