Seattle : la prochaine Silicon Valley ?

19 février 2014

La ville hébergeant Microsoft et de nombreuses start-ups tient-elle la comparaison avec la Silicon Valley ? Presque, affirme un article de la BBC. Pour égaler la vallée californienne, il ne manquerait à Seattle qu’un mystérieux ingrédient…

En 1979, Bill Gates et Paul Allen y relocalisaient Microsoft et en 1994, c’est Amazon qui s’y installait. Selon l’auteur de l’article, cet héritage s’imposerait comme l’une des richesses que la ville a à offrir aux entreprises. L’université Digipen s’y développerait ainsi grâce à un « esprit libéral progressiste » favorable au développement d’un programme éducatif inédit : pour moitié traditionnel, et pour moitié consacré à l’apprentissage scientifique par les jeux vidéos.

« Dans la plupart des régions du monde, une telle attitude envers le gaming serait moquée, décriée comme irresponsable et malsaine », souligne le journaliste.

De l’industrie des jeux vidéo, avec Valve, à celle du divertissement avec Icanhascheezeburgers, Seattle se montre capable d’accueillir des entreprises très variées. Pourtant, selon l’investisseur local Chris de Vore, l’esprit entrepreneurial n’y serait pas encore assez affirmé. Il manquerait à Seattle cet instinct de chercheurs d’or et de grands bâtisseurs, en somme : une culture du risque qui est justement la caractéristique essentielle de la Silicon Valey.

Copier un modèle reviendrait donc aussi à adopter un même état d’esprit. Comme Paris, New York ou Washington, Seattle n’innoverait-elle pas justement en définissant le sien ?

Pour lire l’article, c’est ici.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email