Les centrales nucléaires sont-elles véritablement protégées contre les cyberattaques ? share
back to to

Les centrales nucléaires sont-elles véritablement protégées contre les cyberattaques ?

22 janvier 2016
Vingt pays dotés de centrales ou d’armes atomiques ne possèdent pas d’équipements de protection « de base » de leurs installations contre des cyberattaques, dénonce un rapport. Le Washington Post fait le point.

Publié peu de temps après une conséquente panne d’électricité ukrainienne, le rapport de la Nuclear Threat Initiative, pose clairement la question de la sécurité des centrales nucléaires face à de possibles  cyberattaques. De manière globale, le rapport fait état d’inégalités « énormes » entre les pays, comme les Etats-Unis, qui développent régulièrement des programmes atomiques et qui ont, par conséquent, adopté au fil du temps des politiques de protection considérées comme à niveau, contrairement aux pays qui se sont plus récemment dotés d’installations nucléaires. 

Ces dernières années, plusieurs rapports ont mis en évidence des brèches permettant aux hackers d’avoir accès à des postes de commandement et de contrôle de centrales nucléaires – normalement non connectés au réseau. Ainsi, le document mis en ligne par le think tank Chatham House faisait état de diverses « connexions non vérifiées » au sein de centrales. Ou autant de portes d’accès pour de potentiels hackers…  

L’article dans son intégralité est à lire ici.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email