Sécurité : payer une rançon pour récupérer ses données piratées ? share
back to to

Sécurité : payer une rançon pour récupérer ses données piratées ?

16 décembre 2015

Selon un rapport publié par le gouvernement australien, 72% des entreprises auraient cette année été victimes de rançonnage en ligne. En 2013, elles n’étaient que 17%, rapporte la BBC.

Près de 460 euros, soit un ou deux bitcoins : c’est le montant généralement demandé par des pirates-rançonneurs pour récupérer des fichiers personnels désormais inaccessibles et cryptés ou être en mesure de réutiliser son ordinateur. Une pratique fructueuse et particulièrement rémunératrice qui serait en expansion, selon la BBC.

« En matière de cybercrime, le rançonnage est l’un des problèmes les plus prolifiques auxquels nous ayons affaire », déclare Greg Day, responsable de la sécurité de Palo Alto Networks en Europe.

Et pour cause : la plupart des victimes de telles cyberattaques paient pour récupérer leurs données, faute de meilleure solution.

Pour se protéger, reste à porter une attention importante aux contenus téléchargés et à leur provenance et à contacter, le cas échéant, des sociétés désormais spécialisées en la matière.

Plus d’informations avec l’article de la BBC.

> A lire aussi sur Microsoft Ideas : Sécurité informatique : comment former ses employés de manière efficace ?

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email