Les selfies, nouvelle manne pour la chirurgie esthétique share
back to to

Les selfies, nouvelle manne pour la chirurgie esthétique

19 mars 2014

Les plateformes sociales et la tendance du selfie porteraient l’attention sur soi à un niveau inégalé. Une étude affirme même qu’ils seraient responsables d’un nombre croissant d’opérations chirurgicales, rapporte un article de Digital Trends.

« Instagram, Snapchat ou des applications comme Selfie.im, essentiellement fondées sur l’image, forcent les patients à se regarder au microscope avec un regard plus critique que jamais » déclare Edward Farrior, président de l’Académie de Chirurgie Plastique et Reconstructrice Américaine (AAFPRS). 2700 chirurgiens membres de l’association estiment qu’une opération sur trois serait due à une plus grande conscience de soi liée aux médias sociaux.  

Une augmentation conséquente des opérations du nez (10% de croissance en 2013), des implants capillaires (7%) ou des rehaussements de paupières (6%) atteste selon eux d’une volonté marquée de mettre en avant le meilleur profil possible sur les réseaux sociaux, devenus enjeux de séduction, d’embauche ou de confiance en soi, explique l’article.

S’il ne faudrait pas réduire au selfie cette croissance de la demande en chirurgie esthétique, le phénomène n’est-il pas au coeur de l’intensification d’une culture de l’image dont vivent justement les chirurgiens qui la dénoncent ?

Pour consulter l’article, c’est ici.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email