Semaine Open Data 2013 : entre gouvernance ouverte et arme anti-crise share
back to to

Semaine Open Data 2013 : entre gouvernance ouverte et arme anti-crise

3 juillet 2013

La deuxième édition de la semaine open data à Marseille s’est clôturée vendredi dernier. La Gazette des communes en fait une synthèse et rapporte que Marylise Lebranchu, Ministre de la Réforme de l’Etat, n’a pas manqué de souligner le rôle majeur de l’open data pour une gouvernance ouverte. Cité par La Gazette, la ministre a ainsi déclaré :

« Seuls, ministres, élus locaux, agents, nous allons nous épuiser. Nous avons besoin de partenaires… L’Open data est un levier de modernisation de l’action publique, d’abord parce qu’elle nous connecte à vous et que c’est le moyen d’organiser une gouvernance ouverte. »

Et dans un contexte économique difficile, l’open data possède bien d’autres vertus et s’impose comme une arme anti-crise pour Gérald Santucci de la commission européenne :

« On est dans une crise longue et sérieuse. L’open data n’est pas LA solution, mais c’est l’une des solutions. Les gains estimés sont de 40 milliards d’euros directs et de 140 milliards d’euros indirects chaque année. »

Et d’ajouter que « le service public représente 17% des emplois en Europe : il faut que le service public accepte de se transformer, de montrer l’exemple, de se remettre en cause dans ses processus et ses modes de fonctionnements. »

Pour en savoir plus et lire l’intégralité de la synthèse de la Gazette des communes, c’est par ici !

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email