Shan Zhai : comment la Chine est devenue l’atelier numérique du monde share
back to to

Shan Zhai : comment la Chine est devenue l'atelier numérique du monde

13 septembre 2013

L’innovation incrémentale, ou comment les faussaires chinois se sont retrouvés au cœur de l’écosystème numérique… Internet Actu revient sur le destin particulier des firmes Shan Zhai qui en produisant des copies bon marchés sont devenus des acteurs majeurs du secteur des nouvelles technologies.

« En quelques années, l’industrie de la contrefaçon chinoise est donc devenue l’un des moteurs de l’industrialisation chinoise (voire mondiale) »

La clé du succès : une connaissance accrue des marchés locaux qui donne naissance à la production d’objets hybrides, parfois insolites : téléphone lampe UV, téléphone porte-cigarette… Qu’importe, ces laboratoires de l’innovation qui créent des produits à bas coûts peuvent se permettre d’expérimenter par essais et erreurs. Flexibilité et agilité dans la conception pour répondre très rapidement à une demande, les produits ne sont plus contrefaits mais les modes de production restent les mêmes.

Créer en s’inspirant de ce qui existe déjà reste un procédé assez commun peu importe le secteur. L’avènement des shan zhai nous montre néanmoins que les marchés de niches parfois délaissés par les grandes entreprises sont des leviers de croissance intéressants pour des entreprises locales.

L’intégralité de l’article d’Internet Actu ici.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email