La Silicon Valley désapprouve le discours anti-immigration de Donald Trump share
back to to

La Silicon Valley désapprouve le discours anti-immigration de Donald Trump

24 août 2015

Alors que Donald Trump prône l’expulsion des immigrés sans-papiers et la réduction du nombre de visas pour les employés qualifiés, de grandes figures de la Silicon Valley rappellent que le dynamisme du pays a dépendu et dépend encore de l’immigration. Ce que confirment certaines études récentes.  

Constituée de grands noms de la tech, de Bill Gates à Mark Zuckerberg en passant par Drew Houston, l’initiative Fwd.us a fait savoir, via un post de blog, qu’elle dénonçait vivement les propositions anti-immigration du candidat républicain Donald Trump, relaie Rue89

Leurs arguments ? L’anticonstitutionnalité des expulsions massives forcées, le coût « astronomique » que cela engendrerait pour l’économie américaine (de 400 à 600 milliards de dollars selon l’American Action Forum), et le frein à l’innovation que cela représenterait pour la Silicon Valley.

Contrairement aux préjugés, le chercheur Vivek Wadhwa rappelle ainsi dans ReadWrite que 43% des entreprises créées au sein de la Silicon Valley ces sept dernières années comportaient au moins un immigrant parmi leurs fondateurs.

Plus d’informations avec les articles de Rue89 et de ReadWrite

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email