SMS, mails, messagerie instantanée… une piste pour aider les autistes à communiquer ? share
back to to

SMS, mails, messagerie instantanée… une piste pour aider les autistes à communiquer ?

20 octobre 2014

Trouble psychique caractérisé par un repli sur soi, une grande difficulté à communiquer et à établir des interactions sociales, l’autisme est un handicap encore dépourvu de réels remèdes. Selon une étude relayée par le MIT Technology Review, il semblerait néanmoins que les technologies de communication, en évitant aux autistes une interaction directe avec leurs interlocuteurs, leur permettent de s’exprimer davantage.

Pour mener son étude, l’équipe d’Aske Plaat, de l’Université de Leiden aux Pays-Bas s’est intéressée aux modèles de communication de deux groupes prédéterminés : l’un, constitué de 100 autistes ; l’autre, formé de 70 individus dépourvus de ce trouble. Par le biais de questionnaires et de tests, les chercheurs se sont consacrés à déterminer la façon dont les deux groupes faisaient usage d’Internet ou de leurs téléphones pour communiquer ainsi que leur niveau de satisfaction par rapport à leur vie sociale. 

Il se trouve que de claires différences ont pu être établies entre autistes et individus témoins. Les premiers tendraient à utiliser davantage ces technologies de communication et à en tirer un niveau de satisfaction plus important que les autres ; ils disposeraient également d’un plus grand nombre d’amis en ligne – la notion d’ « amis » méritant d’être précisée dans l’étude. Leur principal problème ne résiderait pas en un manque d’intérêt pour les relations sociales mais plutôt au fait que celles-ci s’avèrent sources d’angoisse et les paralyse, ne leur permettant pas de trouver facilement une réaction appropriée en face-à-face.

Le fait de communiquer par messages électroniques, par le biais d’un écran interposé, leur donne également davantage de temps pour réfléchir à leur réponse et les débarrasse des encombrements et de l’imprévisibilité d’une discussion en situation normale. Néanmoins, et en les détournant de ce qui les stresse, ne les prive-t-on pas d’affronter ce pour quoi ils devraient être aidés ?

En tout cas, ce n’est pas la première fois que les nouvelles technologies sont avancées pour venir en aide aux enfants atteints d’autisme ou d’autres handicaps, comme la sélection d’articles ci-dessous vous le fera découvrir.

Plus d’informations avec l’article du MIT Technology Review.

Chaque semaine,
recevez les immanquables
par email